yerba maté culture consommation

La Yerba Maté, c’est quoi?

Dans cet article, vous saurez tout sur la culture de la yerba maté, ses origines et son mode de consommation.

Origines

La yerba maté est une plante dont le nom scientifique est Ilex paraguariensis. Elle est de la même espèce que le houx chez nous !

C’est un arbuste qui dans son état sauvage peut atteindre 20 mètre de haut. Lorsque l’on cultive la yerba maté dans des champs, l’arbuste n’atteint qu’environ 2 à 3 mètre.

La yerba maté est cultivée principalement dans 3 pays d’Amérique du Sud : en Argentine, au Brésil et au Paraguay.

Culture

La récolte a lieu lors de l’hiver de l’hémisphère sud, de juin à septembre environ. Certains cultivateurs font parfois une deuxième récolte en été, entre décembre et janvier.

On récolte les petites branches et les feuilles pour les faire sécher selon une méthode traditionnelle dans une sorte de four en forme de tambour au contact direct de la flamme (voir aussi production de la yerba maté).

Après plusieurs mois de maturation, la yerba maté est vendue pour être consommée. De manière traditionnelle, on l’a consomme dans une calebasse avec une paille que l’on appelle « bombilla ». La calebasse est une sorte de petit bol qui peut être en courge séchée, en bois ou toute autre matière…

Consommation

On peut aussi bien sur l’adaptée à notre mode de consommation et le mettre dans une boule à thé comme n’importe quelle infusion traditionnelle.

Le maté se consomme aussi bien chaud que froid. Dans cette deuxième version, on l’appellera plutôt « téréré » (voir notre page maté froid), boisson idéale pour se rafraichir en été !

Le maté est une boisson aux milles vertus et qui a pour principal bienfait d’être un énergisant naturel. On en boit tout au long de la journée pour rester actif et on profitera aussi de son effet diurétique entre autres bienfaits car la liste est longue et fera l’objet d’un prochain article!

Découvrez avec AmiMate les milles et un secret de cette boisson de partage qui respecte un rituel datant de plusieurs millénaires.

Sources: https://inym.org.ar/

https://yerbamateargentina.org.ar/yerba-mate/que-es-la-yerba-mate/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *